Aide à l'embauche : jeunes & travailleurs handicapés

Aide à l'embauche : jeunes & travailleurs handicapés

Publié le

Elaboré pour faire face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire, le plan France Relance porté par l'Etat a pour ambition une relance de l'activité inclusive. Celui-ci prévoit des mesures visant à favoriser l'emploi des jeunes et des personnes en situation de handicap qui rencontrent de nombreuses difficultés pour se former, accéder ou se maintenir sur le marché de l'emploi frappé par la crise économique et sociale.

Présentation du plan #1jeune1solution

Les partenaires regroupés au sein du PRITH Île-de-France ont organisé deux webinaires de présentation des différentes aides prévues dans le plan de relance pour favoriser l'embauche des jeunes en situation de handicap :

  • Webinaire du 15 octobre 2020 proposé aux réseaux d’accompagnement des jeunes,
  • Webinaire du 20 octobre 2020 proposé aux employeurs d’Ile de France.

Les vidéos de ces webinaires sont disponibles ci-dessous :

Webinaire du 15 octobre 2020

Webinaire du 20 octobre 2020

> Retrouvez également ci-contre les différentes présentations diffusées durant ces webinaires.

Aide à la mobilisation des employeurs pour l'embauche de travailleurs handicapés (AMEETH)

Aspect réglementaire :

L’aide (jusqu’à 4000€) s’adresse à toutes les entreprises et associations qui recrutent entre le 1er septembre 2020 et le 28 Février 2021 :

  • un travailleur handicapé, sans condition d’âge, bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ;
  • en CDI, CDI intérimaire ou CDD d’au moins 3 mois, pour une rémunération inférieure ou égale à deux fois le SMIC.

> La demande d’aide doit être déposée dans les 6 mois à compter de la date d’embauche sur le téléservice Sylaé de l’ASP ouvert à partir du 4 janvier 2021 en joignant la Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé du salarié embauché.

Le montant de l’aide sera proratisé en fonction du temps de travail du salarié et de la durée du contrat. L’employeur continue à bénéficier de l’aide lorsqu’il conclut avec le salarié en CDD, un CDI ou CDD d’au moins 3 mois avant le 28 février 2021(dans la limite du montant maximal par salarié).

Aide à l'embauche des jeunes dans le cadre du plan #1jeune1 solution

D'autres mesures sont prévues dans le cadre du plan #1jeune1solution pour accompagner les jeunes à faire face aux conséquences de la crise sanitaire : découvrez les sur travail-emploi.gouv.fr/emploi-jeunes-plan-1- jeune-1-solution ainsi que dans le dossier de presse consacré à celui-ci.

    Aides exceptionnelles à l'alternance